Sir Cedric Morris

Né en 1889 à Swansea, Sir Cedric Morris est un peintre gallois, qui fut aussi horticulteur. Son père était un industriel (sidérurgie) après avoir été international de rugby pour le Pays-de-Galle. Autodidacte, il a fait sa propre éducation à Paris en assistant aux académies libres, notamment à La Grande Chaumière. Il fut membre des communautés artistiques de Newlyn en Cornouailles (1919-1920), Paris (1921-1926) et Londres (1926-1939) où il devint très amis avec Christopher Wood, hélas trop vite disparu, et Frances Hodgkins. Il côtoya également Winifred et Ben Nicholson.
En 1935, tandis que la Grande Dépression touchait particulièrement le Pays-de-Galle, il lançait une exposition itinérante majeure de l’art gallois.
Puis, en 1937, avec Arthur Lett-Haines, un autre peintre, qui était son amant depuis 1918, il créé l’East Anglian School of Painting and Drawing à Dedham, Essex ; en 1940 l’école est déplacée dans la maison de Morris à Benton End, où il cultive également un jardin et élève notamment des iris. Il a ainsi produit au moins 90 variétés nommées, dont 45 ont été enregistrées.
De 1939 à 1941, Cedric Morris a comme élève un certain Lucian Freud, dont il fait d’ailleurs le portrait (tandis que son élève fait le sien).

Les peintures de Morris, que l’on peut qualifier de post-impressionnistes combinent une économie picturale, un grand sens de la couleur et un travail de la matière. Ses sujets comprennent des natures mortes et des peintures de fleurs, mais aussi des paysages campagnards ou urbains, des animaux, notamment des oiseaux. Mais ses œuvres les plus saisissantes sont de pénétrants portraits, comme celui de son élève Lucian Freud (1940 ; Londres, Tate). On peut d’ailleurs retrouver dans les portraits de Lucian Freud première manière (ceux des années 1940 et 50) l’influence de Morris, dans la pose un peu figée, dans une certaine déformation des visages, dans le dessin des yeux…
Morris est devenu professeur au Royal College of Art en 1950. Vers 1975, il a pratiquement abandonné la peinture en raison de sa vue défaillante. Il est mort en février 1982.

0 personne a aimé cet article
Ce contenu a été publié dans Europe, Peinture. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*